Appelez-nous: 0596 68 15 68

  • mardi, avril 19, 2016
  • Daniel Depaz

Savez-vous que l’arbre à pain - artocarpus altilis non-seminifera - a joué un rôle important dans l'épopée du Bounty ?

En 1793, le capitaine Bligh constate que l’arbre à pain nourrit la population polynésienne, et décide d’en importer en Jamaïque. L’essentiel de l’eau disponible sur le Bounty est réservé aux plants d'arbre à pain. Ce qui devient un des éléments déclencheurs de la révolte du Bounty, les matelots n'ayant plus d'eau potable.

Tout les parties de l'arbre étaient exploitées : sa sève pour piéger les oiseaux ou calfater les pirogues (mélangées à la bourre de coco), l'écorce donnait le tapa (utilisé pour confectionner des étoffes pour les vêtements), son tronc servait pour les pirogues, et ses feuilles pour emballer le poisson. On le trouvait aussi comme constituant de certains médicaments…

L'arbre à pain est une remarquable plante vivrière qui aux Antilles a grandement rempli son rôle pendant les périodes de disette et particulièrement pendant la seconde guerre mondiale. Fiche arbre à pain

Idée futée : faites appel à nos jardiniers-paysagistes pour la création et l'entretien de votre jardin de Martinique.

Aujourd’hui, le fruit à pain figure toujours parmi les bases de l’alimentation martiniquaise et on le cuisine de maintes façons.

Sa fructification s’étale sur toute l’année avec un pic de juillet à décembre.

Des plants d’  arbre à pain  sont en vente dans votre pépinière du Domaine Château Gaillard, aux Trois Ilets où nos jardiniers-pépiniéristes sont à votre écoute pour des conseils de plantation et d'entretien. Contact

Crédit photo ILG


Contactez Domaine Château Gaillard Martinique